Algorithme Panda : Google veut un contenu de qualité !

L’algorithme Google Panda : Ce qu’il faut savoir

Google PANDA est un algorithme mis en place par le Géant de Mountain View en février 2011 afin de mieux combattre les spams et de pénaliser plus efficacement les fermes de contenus ou les sites qui font du scraping (pillage de contenus), du cloaking ou qui privilégient le content spining ou encore le duplicate content (contenu dupliqué).

Les sites intermédiaires comme les comparateurs de prix, les annuaires d’entreprises, les agrégateurs et les systèmes d’affiliation ou de codes de réduction sont également concernés. En effet, c’est la qualité du contenu d’un site web qui est considéré.

Depuis 2016, l’algorithme PANDA figure parmi les principaux outils utilisés par Google pour effectuer des scans réguliers des sites web. Afin que les référenceurs « Blackhat » ou autres ne puissent contourner ces actions, les dates de mise à jour ne sont plus communiquées.

L’arrivée de PANDA a changé l’optique du référencement naturel et de l’optimisation des sites internet. La visibilité organique sur les moteurs de recherche requiert un travail plus structuré et plus minutieux.

Pourquoi l’algorithme PANDA a-t-il été lancé ?

Compte tenu des tendances qui favorisaient la prolifération de spams et des sites avec des contenus de mauvaise qualité, Google était obligé de trouver une solution efficace pour améliorer les résultats de recherche. Ce nouveau système permet d’éliminer les pages présentant des contenus de faible qualité de son index et rester ainsi le meilleur moteur de recherche.

Le principe est simple : l’algorithme décèle les sites avec des contenus de faible qualité afin de le pénaliser et de favoriser l’apparition des sites affichant des contenus de bonne qualité.

Comment fonctionne la pénalité applicable ? La pénalité peut concerner tout le site web ou bien quelques pages affichant des contenus de faible qualité. Depuis que Google PANDA est activé, seuls les contenus de qualité sont affichés : les autres sites sont désindexés. En effet, dans la pratique, tout le site risque d’être pénalisé et d’être moins crawlé par les robots de Google (Google bot).

Un zoom sur les types de sites visés et les contenus de mauvaise qualité

L’algorithme Google Panda vise certains sites bien définis :

Les sites avec des contenus de faible qualité, mais avec les mots-clés les plus utilisés par les internautes

Avant l’arrivée de Google Panda, cette pratique qui était très courante aux États-Unis consiste à prendre n’importe quel contenu et y insérer les mots-clés les plus pertinents. Cette démarche permettait de tromper les robots de Google et améliorer le positionnement des pages web dans les résultats des moteurs de recherche. En général, il s’agit de sites avec une multitude de publicités. Ils sont appelés « fermes de contenus ».

Les sites qui reprennent le contenu des autres

Les sites internet qui publient sur leurs pages web des contenus appartenant à d’autres peuvent également être pénalisés. Appelés « agrégateurs de contenu », ils peuvent utiliser les articles ou les textes des autres à travers une fonction en marque blanche. Mais cette pratique peut également être illégale lorsqu’il s’agit de contenu scrapé : les textes sont repris tels qu’ils sont, sans l’accord des auteurs.

Les contenus dupliqués

Comme Google investit des sommes d’argent importantes pour indexer des pages web, l’originalité des contenus figure parmi les critères pris en compte. Dès que des pages identiques ou avec des contenus similaires sont identifiées, elles seront déclassées dans les résultats de recherche.

Le terme de page canonique est utilisé pour qualifier les contenus de qualité : Google Panda considère l’ancienneté et la notoriété pour évaluer les contenus dupliqués.

Les comparateurs de prix

Il s’agit des sites qui mettent à la disposition des internautes un moteur interne permettant de comparer les prix d’un produit bien défini, en vente sur plusieurs boutiques en ligne.

Les forums de discussions

Google a constaté que les forums de discussion et les sites présentant des systèmes de questions réponses ne proposent que des contenus de faible qualité. En effet, la plupart du temps, ces pages ne comportent que des questions sans réponse et trompent les internautes.

Les pratiques répréhensibles

Au fil des années, certaines pratiques ont été instaurées afin de faciliter la production de contenus. Grâce à l’algorithme Panda, les sites web qui ont recours à ces techniques peuvent être pénalisés.

Le cloaking : une pratique interdite

Le cloaking consiste à mettre en ligne deux contenus bien distincts : le premier est destiné aux internautes et le deuxième aux moteurs de recherche de Google afin d’améliorer le positionnement du site dans les SERP. Il faut noter que cette technique est officiellement interdite et répréhensible : Google impose que le contenu destiné aux internautes et à ses robots soit identique.

Le scraping ou pillage de contenus

Le scraping est une pratique qui consiste à faire un copier-coller de textes qui existent déjà, avec ou sans l’accord du propriétaire. Google pénalise les sites qui ont recours à ce genre de pratique pour éviter d’afficher des pages différentes avec des contenus similaires dans les SERP. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que l’indexation coûte cher et il n’est intéressant d’indexer deux contenus identiques.

Le content spinning

Le content spinning consiste à utiliser des logiciels qui permettent de générer automatiquement et rapidement un contenu à partir de textes qui existent déjà en remplaçant certains mots, de manière à ne pas avoir de contenu dupiqué (« duplicate content ».)

Quelques informations sur les sanctions Google Panda

Comment savoir que vous êtes sanctionné ?

Lorsque l’algorithme de Google Panda décèle une forme de pratique répréhensible sur votre site, la sanction est automatique : vous ne recevrez aucun courriel explicatif qui vous indique que vous avez écopé d’une pénalité. Cependant, certains faits peuvent vous indiquer que votre site a été pénalisé.

En cas de sanction, votre site sera de moins en moins crawlé par les robots du moteur de recherche, vous constaterez alors que vos pages seront mal indexées et déclassées dans les résultats les résultats de recherche, sur les mots-clés principaux en rapport avec vos activités.

Si, en utilisant l’outil Google Analytics, vous constatez que votre site perd brusquement de l’audience ou si certaines pages perdent des places dans le classement, cela signifie probablement que vous avez été sanctionné.

Les précautions à prendre pour éviter d’être pénalisées

Pour ne pas être sanctionné par Panda, pensez à créer des contenus originaux et uniques. Évitez d’indexer certaines pages de votre site si vous avez inséré des contenus identiques ou qui sont à peu près similaires.

Google Panda apprécie également les contenus utiles et qui répondent aux requêtes des internautes. Il est recommandé de proposer des contenus plus complets et plus intéressants que sur les sites concurrents.

Que faut-il faire en cas de sanction Google Panda ?

Si vous avez été pénalisé par Google Panda, voici quelques recommandations qui vous permettront d’améliorer à nouveau le positionnement de votre site dans les résultats de recherche.

Commencez par une vérification intégrale de tous les problèmes d’indexation susceptibles d’exister sur votre site. Vous devez désindexer les pages affichant des contenus dupliqués ou des contenus de faible qualité. Ces changements vont encourager les robots de Google à crawler votre site.

Pensez à créer des contenus de qualité, avec des informations intéressantes, sans suroptimisation et en appliquant une stratégie éditoriale adaptée. N’hésitez pas à supprimer les pages avec des contenus de mauvaise qualité. Pensez à supprimer toutes les formes de techniques « black hat » comme les fermes de contenus, le scraping, le cloaking, etc.

Améliorez l’expérience utilisateur en réduisant le temps de chargement des pages web, en proposant des informations intéressantes, etc. Évitez d’afficher de nombreuses publicités dans le corps de vos contenus. Positionnez-les plutôt dans les espaces qui se trouvent au-dessous, à gauche ou à droite de vos articles.

En général, lorsque vous avez effectué ces différents changements et rectifications, vous devez obtenir des résultats dès le mois suivant. Enfin, n’oubliez pas de vous référer aux Guidelines de Google pour ne pas être pénalisés. Veillez à bien améliorer le trafic de votre site sans tricher : ainsi, si d’autres algorithmes sont créés, vous ne serez pas exposés aux sanctions éventuelles.

Please follow and like us: